Début secteur de contenu

Début navigateur

le fil d’Ariane (breadcrumb trail)

Fin navigateur



Commerce d'adresses

Le "spam" dans les boîtes aux lettres: À propos du commerce d’adresses

Le commerce d’adresses et de données personnelles à des fins publicitaires reste l’une des préoccupations permanentes des préposés à la protection des données. La quantité de messages et d’appels publicitaires dont les citoyens sont assaillis prouve à l’envi que ce commerce est des plus florissants. Si la loi sur la protection des données n’interdit pas le commerce d’adresses, elle lui fixe néanmoins des limites et confère certains droits aux personnes.

Méthodes de collecte de données personnelles à des fins de marketing (publicité)

Les adresses et autres données personnelles de clients potentiels ont une influence décisive sur l’efficacité du marketing direct. En effet, des données aussi exactes que possible sur l’âge, la profession, le comportement de consommation etc. contribuent à réduire le risque de publicité inutile. Parmi la population, on constate une grande prédisposition à communiquer des données, même très personnelles, lorsque la personne interrogée croit participer à un projet scientifique. Un procédé particulièrement fructueux consiste à lier de tels sondages à la participation à un concours ou un jeu, sans préciser le but de la collecte de données personnelles. Les clients potentiels sont ainsi amenés à remettre de plein gré des données les concernant. Ce genre de collecte commerciale camouflée (relevés pseudo-scientifiques qui n’ont rien à voir avec des études menées par des instituts d’enquête d’opinion et de marché) et les démarches publicitaires non reconnaissables en tant que telles ne sont pas autorisés.

Informations complémentaires


Fin secteur de contenu