Transmission de données de WhatsApp à Facebook

30.09.16 – Le 27 septembre 2016, le préposé à la protection des données et à la liberté de l’information de la ville-État de Hambourg, où l’entreprise américaine Facebook a installé son siège pour ses activités publicitaires dans le monde germanophone, a émis une injonction administrative interdisant à Facebook de collecter et d’enregistrer les données des utilisateurs allemands de WhatsApp et lui demandant d’effacer les données déjà transmises. On ne sait pas encore si Facebook donnera suite à cette injonction.

Après l'acquisition de WhatsApp par Facebook il y a environ deux ans, les deux entreprises ont communiqué qu'elles ne s'échangeraient pas les données des utilisateurs. Il est apparu depuis lors que les numéros de téléphone d'utilisateurs de WhatsApp avaient été transmis à Facebook sans obtenir préalablement l'autorisation des personnes concernées. Un grand nombre d'utilisateurs suisses de WhatsApp sont également touchés par ces transferts de données.

Il est usuel et judicieux que les autorités de protection des données coordonnent sur le plan international leurs activités de surveillance des entreprises actives dans le monde entier. Le préposé fédéral à la protection des données et à la transparence (PFPDT) est ainsi en contact avec le préposé hambourgeois à la protection des données et d'autres autorités européennes de protection des données depuis que le transfert de données susmentionné a été découvert.

Si Facebook annulait le transfert de son propre chef ou sur ordre d'un tribunal à l'étranger, le PFPDT insistera pour que ces correctifs soient également mis en œuvre pour les utilisateurs en Suisse.

https://www.edoeb.admin.ch/content/edoeb/fr/home/actualites/aktuell_news/transmission-de-donnees-de-whatsapp-a-facebook.html