Contrôle des logfiles auprès du Corps des gardes-frontière

Dans le cadre des accords d’association à Schengen, nous avons procédé à un contrôle des logfiles auprès du Corps des gardes-frontière (Cgfr) en tant qu’utilisateur final du Système d’information Schengen (SIS). L’analyse des logfiles a montré que l’accès au SIS par cet organe était conforme à la protection des données.

Dans le cadre des accords d'association à Schengen, nous effectuons annuellement des contrôles auprès des utilisateurs finaux du SIS. Nous avons ainsi procédé au contrôle des accès des collaboratrices et des collaborateurs de la région IV du Cgfr.

Nous avons effectué notre analyse à partir des logfiles du N-SIS qui nous ont été transmis par l'Office fédéral de la police. Nous avons vérifié les accès de 30 collaboratrices et collaborateurs de la région IV du Cgfr effectués pendant une semaine. Il ressort de ce contrôle qu'aucune recherche ne semblait abusive ou disproportionnée. Par conséquent, nous avons clos ce contrôle sans émettre de recommandation.

https://www.edoeb.admin.ch/content/edoeb/fr/home/documentation/rapports-d-activites/23e-rapport-d-activites-2015-2016/controle-des-logfiles-aupres-du-corps-des-gardes-frontiere.html