Informations et conseils concernant l'utilisation des moteurs de recherche

Les moteurs de recherche sont aujourd'hui indissociables d'Internet, car, sans eux, il serait quasiment impossible de s'y retrouver sur la Toile, avec ses milliards de pages. Ils doivent toutefois recenser de manière ciblée les informations sur le comportement de recherche des internautes et sur la qualité des résultats, mais aussi les évaluer selon des méthodes statistiques, pour faire augmenter sans cesse le taux de réussite des recherches d'informations sur Internet. Rien que la croissance continuelle du nombre de pages Internet oblige les exploitants de moteurs de recherche à traiter un volume d'informations en constante augmentation.

Si les moteurs de recherche apportent leur contribution à la société de l'information ou de la connaissance et, par là même, à la croissance économique durable de notre société, ils s'immiscent aussi dans la sphère privée des internautes en traitant des données les concernant, tant lors de l'évaluation des requêtes que lors de la fourniture des résultats des recherches.

Les moteurs de recherche soulèvent des problèmes en termes de protection des données

Le recours à des moteurs de recherche soulève deux grandes problématiques. La première concerne la collecte d'informations figurant sur des pages Internet distinctes, indépendantes les unes des autres, que l'affichage des résultats de la recherche rend accessibles à l'internaute. La seconde porte sur le fait que les moteurs de recherche recueillent, moyennant l'enregistrement de l'adresse IP, toutes les recherches de l'internaute, tous les résultats de ces recherches et toutes les consultations de pages figurant dans les résultats, et qu'ils peuvent ainsi établir les profils de la personnalité des internautes, les évaluer et les exploiter.

Informations et conseils

  • Sitôt que des données sur une personne déterminée sont disponibles sur Internet, il est très facile de les trouver grâce à des moteurs de recherche. Ces derniers permettent aussi de rassembler des informations disséminées. Face à ce constat, les internautes devraient déterminer avec le plus grand soin quelles informations les concernant ils veulent faire figurer sur Internet.

  • Prises séparément, des données peuvent certes être tout à fait anodines (p. ex. des informations sur l'appartenance à telle ou telle association, sur l'emploi qu'on occupe, sur les études que l'on a faites, etc.). Mais en réunissant et en analysant ces informations, on peut rapidement établir un profil de la personnalité en ligne. Dans de nombreux cas, les internautes disent n'avoir jamais eu l'intention de rendre un tel profil accessible sur Internet. A cet égard, il faut relever que les données peuvent être publiées sur Internet par des tiers.

  • Il est pratiquement impossible d'empêcher des moteurs de recherche de réunir des informations sous la forme de résultats de recherches. C'est aux personnes concernées de s'adresser aux exploitants des sites Web pour faire valoir leurs droits de rectification ou d'effacement des données les concernant. C'est pourquoi les internautes doivent toujours garder un œil sur les données les concernant qui sont disponibles sur Internet et qui pourraient être réunies par un moteur de recherche.

  • Si vous exploitez un site Web, vous pouvez donner des instructions en langage HTML aux moteurs de recherche pour qu'ils n'indexent pas telle ou telle page.

  • Si une personne concernée utilise, en plus des fonctions de recherche, d'autres services offerts par l'exploitant, notamment des services de messagerie, l'exploitant peut identifier non seulement l'adresse IP, mais aussi la personne à laquelle elle correspond. En combinant les données des requêtes avec les données relatives à l'identité de la personne en question, il pourrait aussi établir un profil de la personnalité. En admettant que quelqu'un recherche régulièrement des informations sur une maladie bien précise, on pourrait en déduire que cette personne souffre de cette maladie. La diffusion de ces données pourrait porter préjudice à la personne en question.

  • Etant donné que les exploitants de moteurs de recherche vivent avant tout de la publicité qu'ils diffusent en ligne, laquelle doit être aussi efficace et ciblée que possible, ils ont tout intérêt à combiner les données des requêtes avec les données relatives à l'identité des personnes qui effectuent les recherches. Cette pratique ne pose aucun problème tant que les données en question (profils de la personnalité) ne sont pas utilisées à d'autres fins (p. ex. communication à une compagnie d'assurance en vue du calcul des primes).

  • Il convient par ailleurs de relever que presque tous les moteurs de recherche sauvegardent l'ensemble des requêtes, y compris les adresses IP, pendant une période relativement longue (plusieurs mois en règle générale). Mais il existe aussi des moteurs de recherche qui effacent plus rapidement les données d'identification des internautes, voire qui ne les sauvegardent pas (p. ex duckduckgo.com oder ixquick.com).

  • Si vous avez recours à des moteurs de recherche, vous ne devez pas oublier que de telles possibilités de combinaisons existent, et donc que vous devez déterminer de quelles prestations fournies par un exploitant vous voulez bénéficier et combien vous en voulez. Qui plus est, les règles de confidentialité édictées par le fournisseur peuvent donner des indications sur les pays dans lesquels les données sont traitées et sur la durée de leur conservation.

https://www.edoeb.admin.ch/content/edoeb/fr/home/protection-des-donnees/Internet_und_Computer/services-en-ligne/moteurs-de-recherche/informations-et-conseils-concernant-l-utilisation-des-moteurs-de.html