Données personnelles sensibles concernant des chômeurs sur INTERNET

29 septembre 1997 - Le PFPD a constaté que des données personnelles sensibles contenues dans le système d'information en matière de placement de l'OFIAMT (PLASTA) étaient, de manière inadmissible, accessibles à tout un chacun sur INTERNET.

Ce système contient des données personnelles sur des personnes recherchant un emploi. Ainsi, la loi fédérale sur la protection des données range ces données dans la catégorie des données sensibles. Des données sur l'état de santé comme le séjour dans des cliniques psychiatriques, la consomMation d'alcool, l'arrêt de travail, la grossesse, etc. étaient accessibles dans le monde entier sans aucune mesure de sécurité et en violation des dispositions de protection des données.

Sur intervention du PFPD, la protection de l'accès a été améliorée.

En outre, le PFPD a adressé à l'OFIAMT une recommandation concernant la sécurité insuffisante et le traitement de ces données sensibles conformément à la protection des données. Il a été exigé que la sécurité des données soit à nouveau effective. En particulier, le système d'accès doit être prévu de telle manière que la protection des données soit assurée.

Le PFPD procède à des clarifications complémentaires en cette affaire.

En raison des risques inhérents au traitement de données sur INTERNET, le PFPD rappelle une nouvelle fois au maître de fichier qu'il doit se soucier tout particulièrement de la protection des données sur INTERNET.

https://www.edoeb.admin.ch/content/edoeb/fr/home/actualites/medias/communiques-de-presse--archives/communiques-de-presse-1997/donnees-personnelles-sensibles-concernant-des-chomeurs-sur-inter.html