Transactions sur le site de Postfinance: pas d’analyse de données sans consentement

Berne, 03.06.2015 – À l’avenir, le portail de transactions en ligne (e-finance) de Postfinance tiendra davantage compte des droits à la protection des données des clients. Ces modifications ont été obtenues dans le sillage de la procédure d’établissement des faits ouverte par le PFPDT. Les clients de Postfinance seront mieux informés et pourront choisir entre diverses options. Enfin, aucune analyse de leurs données personnelles ne sera effectuée sans leur consentement.

En automne 2014, le PFPDT a ouvert une procédure d'établissement des faits auprès de Postfinance afin de passer au crible les nouveautés du portail de transactions en ligne e-finance. La banque avait en effet annoncé vouloir analyser les paiements électroniques effectués par les titulaires d'un compte, notamment pour proposer à ces derniers des produits sur mesure d'autres entreprises sur un portail consacré aux offres spéciales. Dans sa procédure d'établissement des faits, le PFPDT arrive à la conclusion que l'analyse des transactions prévue n'est admissible que si les clients sont informés préalablement en toute transparence et qu'ils ont donné expressément et librement leur consentement.

Pour répondre à ces exigences, Postfinance s'est déclarée prête à apporter diverses modifications à son portail e-finance. L'évaluation des mouvements de compte aux fins de planifier son budget et l'affichage des dépenses («e-cockpit») seront dorénavant facultatifs: les personnes qui ne souhaitent pas bénéficier de ce service pourront le désactiver dans les paramètres e-finance; elles pourront continuer à utiliser le service de transactions en ligne. En cas de refus de ce service, toutes les analyses déjà effectuées seront effacées. La participation au portail des offres spéciales - qui n'a pas encore été mis en place - et l'analyse des paiements qui s'y rapporte seront également facultatives. Même les clients qui ont déjà accepté les nouvelles conditions de participation pourront refuser l'utilisation de leurs données à des fins commerciales. Le PFPDT suivra de très près la mise en œuvre des modifications convenues.

https://www.edoeb.admin.ch/content/edoeb/fr/home/protection-des-donnees/handel-und-wirtschaft/finances/transactions-sur-le-site-de-postfinance--pas-danalyse-de-donnees.html